top of page
Rechercher
  • docteurprocyk

5 ÉTAPES POUR SE PRÉPARER À UNE PROTHÈSE DE HANCHE


1 - PRENDRE SOIN DE SA SANTÉ


Il vous est conseillé de perdre du poids et évidemment d'arrêter tout excès. C'est également le bon moment pour arrêter de fumer.


2 - FAIRE ATTENTION AUX PRISES DE MÉDICAMENTS


Attention aux anticoagulants naturels tel que certains anti-arthrosique et l’aspirine ! Ils sont contre-indiqués avant l'opération de la prothèse de hanche.



3 - ORGANISER SON RETOUR À DOMICILE

Pensez dès maintenant à votre retour à la maison peut vous éviter beaucoup de désagrément après ! N'hésitez pas à supprimer tous les obstacles de la maison (et du jardin) tel que les tapis ou autres éléments pouvant vous faire buter en marchant. Laissez-vous de la place pour circuler facilement entre les meubles. Ce qui peut également vous faciliter la vie serait l'installation d'un lit pratique, c'est-à-dire haut et avec un matelas ferme.

Vous pouvez déjà prévoir de surélever les sièges que vous occuperez les premières semaines : vos hanches doivent être plus hautes que vos genoux, de même pour les toilettes. Prévoyez aussi un siège haut dans la douche et une rampe aux endroits délicats (escalier, sortie de baignoire etc.)


4 - VOUS EQUIPER D'INSTRUMENTS UTILES


Bien sûr les cannes-béquille sont indispensables, c'est le moment idéal pour investir dans une pince "attrape-objet" qui peut vous sauver la mise plusieurs fois dans la journée !


5 - PRÉPARER VOTRE CORPS


Travaillez vos membres supérieurs en faisant des levers de fauteuil avec les bras, cela facilitera grandement vos transferts post-opératoires. Vous pouvez également pratiquer des exercices de "presses" contre les murs. Pour travailler vos jambes, couchez-vous sur une surface confortable, et faites des exercices de surélévations de jambes, des ronds des flexions de genou alternées. Il vous est recommandé aussi de travailler les fessiers en écartant vos jambes sur le côté, comme une paire de ciseaux !

Conseil : réaliser les exercices pendant 15 minutes, deux fois par jour durant la préparation à la chirurgie mais si cela est trop douloureux, surtout : n’insistez pas !

Votre chirurgien vous prescrira des séances de rééducation, à réaliser deux, trois semaines avant avec l'aide d'un kinésithérapeute, qui vous guidera.



148 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page